04 janvier 2019

COUP DE BALAI

 

37247257                                 

47482270_2492715887435207_1117151707000733696_n

 

Bonjour à vous toutes, brodeuses ou non

Pour cette occasion et cette nouvelle année, nous avons pensé à un petit cadeau que je désire vous faire, voilà la surprise:

 Mon entreprise a maintenant presque 10 ans d’existence, je n’ai pas augmenté le prix des échevettes qui sont toujours à 1,50 /pièce, soit 0,18 le mètre. 

Je ne fais pas de promos, ni de soldes au courant de l’année, mais à chaque commande un petit cadeau est offert. 

 Pour les 10 ans d’existence des Fils du Rhin, il est temps de faire un peu de déstockage avec certains fils qui ne coûteront que 1,30 à partir de 3 échevettes (hors frais de port), donc profitez-en, cette action est exceptionnelle et ne durera que jusqu’à au 27 janvier 2019, car …Non,  je n’en dirai pas plus, tout sera communiqué sur mon blog, pour en savoir plus  il faudra vous abonner sur mon blog (adresse ci dessous), mais pas en anonyme  

 Par contre une mauvaise surprise: à partir du mois de janvier les frais de port ont augmenter, ce qui est bien regrettable, il faudra que je répercute cette augmentation sur vos envois, comme d’habitude je calculerai au plus juste. 

 Sur mes blog et site, les nouveautés HIVER:  

lesfilsdurhin68.canalblog.com     et   filsdurhin.­fr  

ENVOYEZ-MOI 1 MAIL POUR VOIR LA DISPONIBILITÉ SUR LES FILS DESTOCKÉS

Je vous souhaite une belle journée et @ bientôt

 Votre dévouée DELPHINE

lesfilsdurhin@gmail.com

 Une autre surprise sous forme de jeu débutera le jour de l’anniversaire des 10 ans le 30 janvier

Voici les fils destockés et arrêtés des collections

KELSCH:  

VIEILLE CARTE KELSCH

 

Les fils barrés: Douceur du Foyer, Rouge Grenat, Vert d'O, Jaune Ocre ( Quetsch, il n'est reste plus)

La Rose des vents

La Rose des Vents

 

Sont destockés EMBRUNS & ZEPHIR

Dans la collection AUTRES

KEY carteBLACK SHERRY key 2

BOURGOGNE

CARTE CIEL ET TERRE

Sont aussi destockés

BALCK SHERRY, BOURGOGNE et CIEL ET TERRE

Et enfin CURCUMA

CART CURCUMA

Bien sûr d'autres coloris de fils remplaceront ceux-ci, mais profitez de l'offre et recevez en cadeau 1 fil perlé *12 pour l'achat de 10 fils minimum (hors frais de port) à 1,30 l'échevette de 8 m à 6 brins. Les fils en rouge sur le bon de commande ci dessous coûtent 1,30 €/pièce, mais n'oubliez pas les frais de port

* 1 seule offre par client et seulement à partir de 3 échevettes

Les fils en rouge coûtent 1,30 €

 

COMMANDE DESTOCAGE copie

 

108103881

 

 

Posté par Delphine 68 à 09:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


24 décembre 2018

NOËL

noel

Bonjour à tout le monde, allez-vous bien ? chez nous 50 % des personnes vivant au foyer sont malades, mais pas trop graves, c'est de saison et des aléas du temps, donc pas de visite, c'est reporté

Ce matin en connectant mon ordi, j'ai eu la bonne surprisse de trouver un joli conte et j'ai tout de suite pensé à le partager avec vous. L'auteur est Jojo le blaireau, prenez le temps de le lire, (ce soir peut-être avant d'ouvrir vos cadeaux) c'est magnifique

Conte pour Cassandre

 Il était une fois, dans la vallée de Munster, au fin fond de l'Alsace, à Sondernach, dans un joli petit jardin, trois gliridés : un loir, un lérot, un muscardin...

 Les gliridés de mon histoire, habitaient un petit jardin de la rue du Buhl, ils avaient exceptionnellement, en ce jour de Noël, cessé leur inactivité hivernale préférée, à savoir,

dormir ! Vous l'ignoriez, peut-être, mais le loir, le lérot et leur minuscule cousin, le muscardin, habituellement dorment, comme dorment les ours, comme dorment les

marmottes : ils hibernent ! Eh bien, dans ce jardin-là, ce lérot-là, ce loir-là, ce muscardin-là, fêtaient Noël, ne dormaient pas, ils faisaient une trêve, et s'ils s’éveillaient, ce n'était pas sans raison !

En effet, tous les 24 décembre au soir, le petit Théo qui habitait la grande maison de pierre, au bout du potager, déposait, au pied du pommier, une grande pyramide de

cadeaux. Ses frères et soeurs appelaient cela la "Théomania" !

 Oiseaux, hérisson, fouine, hermine, chat, blaireau, renard, loir, lérot, musaraigne, muscardin : tous avaient droit à leur petite surprise !

Loir, lérot et muscardin, s'installèrent donc, à l'écart, sous leur chêne préféré, et ouvrirent leurs paquets... Un ange miniature qui avait la taille d'un elfe des bois se tenait derrière eux, qu'aucun d'eux ne voyait.

Et l'ange-elfe écoutait...

- Regardez moi ce sachet ! S'extasia le loir, en montrant à ses amis pas moins de deux kilos de noix.

- Ah oui ! Hochèrent le muscardin et le lérot, pour de jolies noix, ça, ce sont de jolies noix !

- Humez-moi donc ces glands ! S'extasia à son tour le lérot, en entrouvrant son paquet.

- Ah oui ! S'exclamèrent le loir et le muscardin, vraiment, le fumet de ces glands est fort tentant !

- Goutez-moi donc ces noisettes ! Invita enfin le muscardin, portant son sac à bout de bras .

- Ah oui ! répondirent le loir et le lérot, les joues rebondies, la bouche bien pleine, ces noisettes sont un délice !

 Une petite brise légère se glissa auprès d'eux qui ne fraîchissait point l'air. Alléluia ! Jubila l’ange-elfe, reconnaissant, en ce saut de vent, l'auteur de la terre et de la lumière.

 À ce moment précis, au-dessus de leur tête, dans les branches du vieux chêne, un jeune écureuil apparut. Nos trois gliridés dissimulant derrière leur dos leurs friandises, cessèrent tout bavardage. L'écureuil avait sale mine, son poil était bourru, les paupières de ses yeux faisaient un triste repli et les pinceaux de ses oreilles tombaient, comme déprimées.

- Qui est-tu ? L'apostropha le loir.

- D'ou viens-tu ? L'interrogea le lérot.

- Que viens-tu faire ici ? S'inquiéta, le muscardin.

- Je logeais avec mon papa et ma maman dans la forêt voisine, les bucherons ont mis a nu notre sous-bois, ils ont tronçonné, couché, débité, emporté chacun de nos arbres, tout a disparu, et nos réserves de nourriture pour survivre jusqu'au printemps ne sont plus. Mon père, ma mère, et moi-même, avons dû nous séparer. À présent, chacun mendie de son côté le nécessaire pour subsister...

Le lérot, le loir, le muscardin maugréèrent sur ces hommes qui fourraient leurs pieds partout, ah vraiment, ils avaient une bien triste conception du partage quand il s'agissait de gérer l'immobilier forestier...

L'écureuil ne les écoutait pas. Il se contorsionnait le cou, et de droite, et de gauche, tentant de mieux voir ce que chacun dans son dos lui cachait.

 Lérot, loir et muscardin, bien sûr s'en aperçurent, ils n'étaient pas dupes : l'écureuil avait faim ! Ils lui ouvrirent et lui tendirent leurs paquets...

L'ange, ou l'elfe, l'elfe-angélique, leva ses petites mains au ciel, exultant, il s'écria, pour la seconde fois dans cette histoire, Alléluia !

Suspendu par sa queue touffue aux branches basses de l'arbre, le petit écureuil plongea ses quatre pattes dans chacun des trois sacs. Et trois poignées bien pleines, l’une de noix, l'autre de glands, la dernière de noisettes, furent avidement fourrées au-dedans de sa bouche !

 Loir, lérot, muscardin se concertèrent. Qu'avaient-ils besoin finalement de l'ensemble de leurs sachets ? Ils ne s’étaient éveillé, eux, que pour mieux se rendormir par après, et à

hiberner, ils avaient peu à craindre des rigueurs de l'hiver.

Quand bien même l'un des trois serait pris d'insomnie, nul risque de pénurie, chacun avait de quoi tenir : la nourriture engrangée en automne était à peine entamée ! Le muscardin fut le premier à réagir : il ne garda pour lui qu'une noisette, et donna tout le reste à l'écureuil. Loir et lérot firent de même avec les noix et les glands. Après tout, n'était ce point-là l'état d'esprit qui convenait pour Noël ?

Plutôt que de se bâfrer, plus que de besoin, n'était-on tous invité à communier, à s'aimer, à s'entraider, à partager ?

 L'ange s'était approché, il observait et attendait très intéressé, le dénouement de mon histoire !

D'autres animaux avaient rejoint le pied de l'arbre. Théo était là, lui aussi, qui de sa fenêtre avait vu, sous les branches du vieux chêne, le rassemblement. Outre l'enfant, l'on comptait une chouette, un hérisson, deux chats, une fouine, des campagnols, beaucoup d’oiseaux, quelques mulots...

Devant la détresse du petit écureuil, s'inquiétant du sort que réservait l'hiver, et a son père, et à sa mère, chacun voulut participer, faire acte de charité... Et l'on amena, en

nourriture, de quoi satisfaire aux besoins de cette famille qui n'avait plus rien. L'elfe était aux anges, les yeux rivés vers les cimes, il s'époumonait : Alléluia ! Alléluia !

L'écureuil riait, ses bras ployaient sous les présents ! Des noix, des faines, des noisettes, des glands, des cacahuètes, des graines de lin, de tournesols, des pignons de pins, des

samares de charmes, des samares de frêne, des samares de tilleul, du pain d'épice !

Et tous sentaient, dans leur coeur, le bon feu d'une grande joie!

Le temps vint enfin, où l'écureuil dut partir. Rayonnant, souriant à tous, et à toutes, portant ses présents dans l’un des sacs à dos de Théo, il n'alla guère très loin.

 Alors qu'il grimpait le long du tronc noueux, une extraordinaire lumière l'enveloppa ! C'était comme un flash lumineux, un radar d'autoroute méga puissant ! La luminosité était telle que l'on peinait à deviner les contours de sa silhouette. L'ensemble s'éleva dans les airs, oscilla un peu, il y eut un éclair, puis, comme happé par le ciel, l'écureuil disparut !

- L'écureuil s'est envolée ! Murmura le loir, époustouflé.

- Ou qu'est-y qu'il est parti ? Quémanda le lérot !

Le muscardin, lui, restait muet. La bouche ouverte en trou de cul de poule, il se tenait, tétanisé, figé, scotché, émerveillé !

 L'elfe s'éclipsa, nul ne le vit, mais tous entendirent les paroles qu'il laissa, tel un parfum, derrière lui : "... car j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire, j'étais étranger et vous m'avez recueilli, j'étais nu, vous m'avez vêtu... ! "

 Sur les paroles de celui dont on fête la naissance, aujourd'hui, je m'en vais moi aussi vous laisser. N’oubliez pas mes chers amis, grands et petits, qu'il y aura peut-être, dehors, là, près de votre porte, cette nuit, une créature, homme ou bête, qui souffrira d'être trop seule, qui souffrira d'avoir faim, qui souffrira d'avoir froid. Dans l’acte d'offrir, le père de toute chose n'étant jamais très loin, je ne peux que vous y engager :

  ... offrez ! Vous éblouirez dès lors, à vous seul, mieux que toutes autres lumières, toutes les crèches du monde ! Vous serez une bougie, vous serez LA bougie ! Pour bien

enluminer le saint mystère de la nativité, votre générosité vaudra, croyez-moi, toutes les étoiles, et toutes les guirlandes, que vous verrez briller durant ces jours de fêtes

autour de vous !!!

jojo

 Habituellement, c'est toujours par un titre que débute l'écriture d'un conte. Etrangement, lorsque je l'ai conté, à Sondernach, ce vendredi soir, celui-ci, inspiré de Yasmina, n'était toujours baptisé ! En écoutant la radio dans la voiture samedi matin, j'ai instantanément su comment j'allais l'appeler. Ce conte vous invite à rejoindre Cassandre

sur France-bleu :

 //www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/un-couple-de-chateauroux-lance-un-appel-aux-dons-pour-operer-sa-fille- polyhandicapee-aux-etats-unis-1544797559

 Vous pouvez participer ! Rejoignez les donateurs, puis n'arrêtez pas ce courriel : partagez le...

Joyeuses fêtes de fin d'année

Pour ma part, je vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année entourés de ceux que vous aimez, soyez heureux et @bientôt

108103881

Posté par Delphine 68 à 09:37 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2018

DECOS NOEL

 

broche-argentee-couronne-de-l-avent

 

Bonjour à tout le monde, allez-vous bien ? le froid s'installe chez nous, un peu de neige hier matin, très vite disparue

Bienvenue à mes nouvelles abonnées

La semaine dernière, une amie m'a procuré du sapin en direct de nos forêts pour faire quelques décos

IMG_0305

 

Une couronne toute natirelle avec des noix de la canelle, des motifs en peau d'orange, des pommes de pin et des rubans rouges

IMG_0301

 

Et une petite branche où j'ai rajouté un ruban en toile de jute

Je vous retrouve bientôt pour la galerie de vos broderies, merci pour vos gentils coms qui me font énormément plaisir

108103881

Posté par Delphine 68 à 07:58 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

12 décembre 2018

Mes petits gâteaux de Noel

 

48056185_2227893590607603_8894304192529694720_n

Bonjour à tout le monde

Ce matin est triste  en Alsace, car une fois de plus le terrorisme a frappé à Strasbourg, ville européenne réputée pour son marché chaque année en cette période de Noël, marché qui existe depuis 1570, dommage que de tel actes arrivent de nos jours avec ses victimes et blessés

Mais j'avais prévu de vous montrer les petits gâteaux de Noël que j'essaye toujours de respecter. Avant c'était ma grand-mère, puis maman et maintenant j'ai repris la relève, pour gâter tous ceux que nous aimons, nous avons également semé le blé de sainte barbe, mais voici quelques photos

DSC_7874

 Le blé de la sainte Barbe

DSC_7869 2

 Vue de l'ensemble de mes gateaux 

Mais nous en distribuons beaucoup, amis voisins invités etc 

DSC_7876

 Gateau à l'anis, ils doivent avoir un socle sinon ce ne sont pas les vrais, mais pas tjrs facile

DSC_7871

 Une belle assiette  avec quelques exemplaires

DSC_7872

 Et une vue d'ensemble

108103881

Posté par Delphine 68 à 11:53 - - Commentaires [30] - Permalien [#]

12 novembre 2018

box et expo

 

sew-sew

 

 

Bonjour à tout le mondeBienvenue à mes nouvelles abonnées

Juste un petit mot qui j'espère vous trouvera en bonne santé

Nous sommes en plein préparatifs pour la box de la brodeuse de l'avent 2018, 1 photo de quelques articles

IMG_4431

 

Nos mains s'activent avec du papier, de la colle du scotch, des étiquettes et bien sur les objets, car le tout doit être terminé pour fin novembre

Car à partir de samedi vous pouvez nous retrouver à Issoudun dans l'Indre le samedi et dimanche de 10 à 18 h au Palais de Congrès rue Franklin Roosevelt

Avec ce salon nous terminons nos escapades à travers la France poour 2018,

voici encore l'affiche en espérant faire d'anciennes et nouvelles rencontres @ bientôt

FLYER EXPO BPC

 

108103881

 

Posté par Delphine 68 à 10:49 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


24 août 2018

De retour

063

 

Bonjour à tout le monde

Comme bcp le savent : hier, j'ai passé la journée à l'hôpital de Colmar, donc de 8 h à 17 h. J'ai donc pu rentrer à 17 h, retrouver mon lit et la clim, ça m'a fait du bien

L'opération s'est bien passée, mais j'ai encore bien mal ce matin. Mais c'est terminé et Dieu soit loué, je suis chez moi

Je remercie encore chaleureusement pour les coms d'encouragements, ainsi que les messages privés, ils font toujours plaisir

Excusez la brièveté de mon article, je vais me recoucher, me reposer pour être a peu prêt en forme pour les vendanges qui débuteront chez nous mercredi

et vous dis à bientôt

Posté par Delphine 68 à 08:48 - - Commentaires [42] - Permalien [#]

19 août 2018

PAUSE

 

Bonjour à toutes et à tous

J'espère que vous allez bien, la température a un peu baissée, ça fait du bien

 

Jeudi je vais à l'hopital pour mon intervention, donc je mets mon blog en pause pour quelques temps

Je n'ai pas non plus eu de photos de broderies, donc rien à vous montrer

Ensuite, il y aura les vendanges et je n'ai pas le droit de porter, donc on verra

En attendant je vous dis à bientôt

im-1

Posté par Delphine 68 à 06:50 - - Commentaires [42] - Permalien [#]

05 août 2018

Dimanche

En ce beau dimanche estival, je partage avec vous ces fleurs et  

la circulation des chiens dans la cour 

FL HIBISC

 

HIBIS ROSE

 

Un Hibscus rose

 

NOUMEA

 

Nouméa intriguée par les poules

FLEUR

 une fleur inconnue  pour moi

COUR

 

Nesquick trouve qu'il fait trop chaud

LAURIER

 

Le laurier étale ses branches fleuries

 

  FLEUR HIBIS

 

Bizz à vous, merci pour vos coms

A bientôt 

Posté par Delphine 68 à 10:16 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

31 juillet 2018

Une belle sortie

Unknown

 

Bonjour à tout le monde

Ouf, Canal blog fonctionne à nouveau, ça manquait malgré tout et c'est pourquoi je publie un peu tard, ne sachant pas si CB était opérationnel, mais ça a l'air d'aller

Par ce temps estival, nous avons profiter pour "monter" en altitude et faire le sentier "Pieds Nus" près du Lac Blanc

Quelques photos pour vous rendre compte du supplice que mon "PAPA" a dû endurer, lui qui ne fait pas un pas pieds nus, il a un peu souffert, bon moi aussi, mais je marche souvent comme ça

1

2

3

4

5

6

7

 

9

10

 

78432931_p

 

Posté par Delphine 68 à 12:10 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

24 juillet 2018

Serviettes brodées

 

images

 

Bonjour à tout le monde

Hier, je me suis amusée à broder à la machine quelques serviettes d'invités, je vous les fais voir

DSC_7736

 

Mon nom 

 

DSC_7735

 

Un joli dauphin

DSC_7734

 

Une belle libélule

 

DSC_7738

 

 

Un petit papillon

Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre des 3, un petit mail, c'est à un petit prix

Et le dicton du jour:

 On tire plus de choses avec un cheveu de femme qu'avec six chevaux bien vigoureux. 
Proverbe suisse 

108103881


 

Posté par Delphine 68 à 07:18 - - Commentaires [13] - Permalien [#]